S’investir dans l’associatif !

Dans un article précédent il a été question de la naissance, pour le moins cocasse de l’association Récup & Partage. Aujourd’hui il sera question des besoins et du développement d’une association tel que celle de Marie-Pierre. (Cf à découvrir l’associatif à article « Et si donner rendait généreux »).

Une association est une entité qui vit, qui produit quelque chose, souvent un service et dans un but non lucratif. C’est notamment le cas de l’association Recup et Partage qui offre, gratuitement, un service.

Cela implique donc différents besoins, à la fois financiers, humains mais aussi des besoins en termes de compétences.

Des besoins divers et variés

Afin de mener à bien le projet de l’association Récup & Partage, Marie-Pierre a pu s’entourer de personnes dévouées. En effet, elle dispose aujourd’hui d’une cabane aménagée dans son jardin (afin de stocker la « récup ») financée par une généreuse donatrice. Elle peut aussi compter sur différentes personnes qui l’aident à redistribuer les denrées alimentaires. En termes de compétences, Marie-Pierre est aussi épaulé par une jeune étudiante qui l’accompagne dans la création de ses divers supports de communication.

L’association Récup & Partage est aujourd’hui à la recherche d’adhérents pour passer la barre fatidique des 200 adhésions afin d’être reconnue comme association d’utilité publique.

Chaque engagement mérite son attention, et permet à une association de vivre. Sur le plan personnel, l’investissement dans une association est un enrichissement quotidien. Cela peut permettre de se confronter à des réalités peu communes, à vivre des moments d’échange, de partage, de coopération, tout en participant à des actions valorisantes.

Et un développement créatif

Intégrer une association, c’est aussi participer à un challenge, le challenge d’offrir quelque chose, le challenge de répondre à une problématique sociale, le challenge de pérenniser quelque chose dans lequel nous croyons, le challenge de faire avancer un projet.

En effet, le secteur associatif tend à se développer, et chaque association, si elle en ressent le besoin peut elle aussi chercher à se développer. C’est notamment le cas de l’association « Récup & partage ». Depuis peu, Marie-Pierre est en contact avec le collège de l’Arc de Meyran. Tous les 15 jours, elle donne des fruits et légumes au collège, qui, avec sa classe de section Segpa* les cuisinent avec de les restituer sous forme de plats préparés à l’association Récup & Partage.

Un partenariat exemplaire qui permet aux jeunes du collège de découvrir l’art de la cuisine, et qui d’un autre côté ravi les personnes qui récupèrent les bons plats préparés !

Simon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :