Une garde-robe à petits prix ?

Bonjour à vous, petit(e)s chineur(e)s en herbe,

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de mode vestimentaire. Ce sujet n’étant pour l’instant pas développé sur notre site, il me semblait important de s’y atteler. En effet, si l’on veut tendre vers un mode de vie plus éthique et responsable, c’est toutes nos habitudes d’achats qu’il faut repenser et les habits tiennent une place majeure dans ces dernières.

Par exemple, saviez-vous que pour fabriquer un T-shirt basic de 250 grammes, 2 500 litres d’eau sont utilisés ? Que pour produire du polyester (matière phare de l’industrie textile), 70 millions de barils d’essence sont nécessaires ? Qu’en moyenne 70% de notre garde-robe n’est pas portée ?

C’est à travers ces chiffres critiques que j’ai décidé de m’intéresser de plus près aux alternatives possibles aux boutiques standards.

Vous l’aurez bien compris à travers Aurore verte, notre démarche n’est nullement de vous pousser à la consommation et de vous faire acheter tel ou tel produit dans tel ou tel magasin, mais plutôt de vous donner les clés afin que vous puissiez opérer des choix qui vous semblent peut-être plus pertinents.

Venons-en au fait. Comme, vous aurez pu le constater, Aix-en-Provence n’est pas reconnue pour ces magasins à petits prix ou à tendance green mais plutôt pour ses marques de luxe et de créateurs comme Hermès, Zapa, Lancel et j’en passe. Quoi de plus normal, pour une ville où le pouvoir d’achat est élevé, me direz-vous ! Mais la partie n’est pas perdue, en ouvrant bien les yeux, on peut trouver des alternatives bien sympathiques et bien moins chères.

Par exemple, si vous vous promenez du côté de la place des Cardeurs (ami(e)s de l’apéro, bonjour !) et de la place de l’Hôtel de Ville, vous aurez peut-être aperçu ce magasin à la vitrine vintage et rock : Blow up.

Dans cette friperie, on trouve des vêtements et accessoires d’occasion qui ont marqués les années 50 mais pas que. En effet, dans ce concept store de 130m², tous les styles se mélangent : des blouses à fleurs aux robes pin-up, des perfectos en cuir aux sweats streetwear, en passant par des converses/vans, des jeans taille haute et des lunettes rétros… Chacun peut donc trouver son bonheur. En plus de cela, les fripes sont en très bon état même des vêtements de seconde main et leur prix restent très avantageux, comptez au moins 5 € pour un T-shirt, 15€ pour une paire de chaussures…

PHOTO

Et si vous ne dégotez pas de perle rare au rayon vestimentaire, penchez-vous plutôt du côté de la décoration et des vinyles. Et oui, petit plus, les gérants de Blow up vous propose aussi des meubles anciens, des polaroïds, des vinyles, des ventilateurs et téléphones vintages. Bref, c’est une vraie caverne d’Ali Baba !

Blow up 

26 rue Boulegon, 13100 Aix en Provence

J’espère que ce petit article vous aura donné l’envie d’essayer de privilégier ce type de concept store plutôt que d’aller dans le premier Zara ou H&M venu.

N’hésitez pas à faire part de votre avis sur le sujet, Blow up ou encore sur votre habitudes d’achats. Passez une chouette journée !

Clémentine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :