Le retour à la maison familiale

La fin des cours est arrivée, l’heure du stage a sonné. J’ai donc trouvé un stage dans ma région natale et retourne quelques mois me faire choyer au domicile familial lorrain. Vous allez me dire : « mais NON tu n’as pas fait ça ! ». Eh bien si, j’ai osé ! Mes parents apprennent petit à petit comment je fonctionne au niveau de l’alimentation ! Les cailloux et les graines ils ont oublié même si à chaque repas j’ai le droit à des « moqueries » ils acceptent assez bien cette non consommation de viande. Bon papy voudrait bien me rayer de l’arbre généalogique, mais bon !

Je fais donc de mon côté mes repas tandis qu’ils continuent de manger fièrement charcuterie, steaks et autres chairs. Ils s’intéressent un peu et commencent à goûter ou tout du moins s’étonner de ce que je mange. Ils m’ont acheté dernièrement du tofu et des galettes de céréales aux légumes, un signe de leur « non jugement » ou plutôt de leur acceptation. Bien entendu, ils m’embêtent en nommant les galettes citées précédemment des « galettes aux trois viandes »… Mais j’avoue que je ne pensais pas qu’ils prendraient ça aussi bien. C’est plaisant !

Côté ressenti, en ce moment je me sens un peu frustrée. Je crois que vient seulement le moment le plus difficile. Etant seule je n’avais pas la tentation au quotidien, maintenant si. Et il faut l’avouer, j’adorais ça manger de la viande ! Je parviens à résister, et certaines choses me dégoutent dorénavant. Mais sérieusement, résister à un pâté lorrain, vous y arriveriez ? Tout est dans le mental…

Depuis mon retour en région Grand Est je mange beaucoup à l’extérieur. Je parviens à trouver des plats « végétariens » mais ils restent encore très rares sur les cartes des restaurants et « fastfood », c’est bien dommage. À Aix, j’avais mes petites habitudes. Pittz (rue de la couronne) où vous trouverez de merveilleux fallafels faits maison : vegans, végétariens ou omnivores. Il y a le restaurant italien Don Giovanni ( rue lisse des cordeliers) que j’affectionne énormément. Les pizzas sont à tomber et les pâtes à l’aubergine exceptionnelles ! Mais à Metz où je fais mon stage, pour le moment je n’ai rien trouvé de super.

Par chance, je trouverai peut-être une Raphaëlle messine. Raphaëlle du compte Instagram healthy.vegan.raphelle étudie à Aix et elle partage sur ce réseau social ses bonnes adresses et son alimentation, fait maison. Mais en plus de ça, Raphaëlle fait beaucoup de demandes au niveau des magasins et lieux de restauration il me semble. Des demandes concernant une éventuelle offre « vegan ». Je ne suis pas « vegan » mais sa démarche me plait et peut aider certaines personnes comme moi qui débutent dans l’alimentation sans viande. La demande crée l’offre. Si les choses peuvent bouger via notre parole, prenons exemple sur Raphaëlle alors !

Et vous, que dit votre entourage ? Vous faites des suggestions « végétariennes » aux grandes enseignes, resto et autres ?

Laura

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :