MES COURSES ZERO DECHET

S’il y a bien une chose qui nécessite patience et persévérance dans le mode de vie Zéro déchet, ce sont les courses en vrac ! Mais une fois les habitudes prises, c’est la réussite garantie.

Résultat : un peu de vide dans vos placards, moins de déchets et de pollution sur la planète et des bonnes choses dans votre estomac !

Bonne nouvelle : Aix est une ville idéale pour faire ses courses Zéro Déchet

  1. Parce qu’en général, faire ses courses à Aix coûte CHER
  2. Parce que du coup faire ses courses en vrac coûte MOINS cher
  3. Parce que nous avons la chance d’avoir des marchés de producteurs TOUS LES JOURS !
  4. Parce que comme partout le vrac commence à s’installer et a de beaux jours à venir
  5. Parce que Ies épiceries bio ou locales ont de l’avance et fleurissent à chaque coin de rue.

Comment je m’y prends :

Habitant proche du centre ville, je vais habituellement faire mes courses à pied.
Les magasins qui sont à côté de chez moi sont chers, et encore je ne parle pas du monoprix cour Mirabeau… ! J’ai donc pris quelques habitudes, saines pour mon corps et mon porte monnaie.

1. Tous les week-ends, je vais au marché.

Préparation : Avant d’y aller je prépare plusieurs sacs ou un panier pour y mettre mes fruits/légumes. Je prends aussi un bocal et un ou deux tupperwares pour du fromage quand j’en ai envie, sans oublier la/les boites à œufs que je ramène à chaque fois.

  • Sur place, je trouve tous les légumes et fruits dont j’ai besoin pour la semaine. Ce sont des produits de saison et locaux, qui font marcher l’économie locale, bingo !

Pour s’y retrouver dans les saisons, c’est simple, imprimez-vous un petit calendrier que vous accrochez sur votre frigo !

http://www.mangerbouger.fr/Manger-Mieux/Calendrier-de-saison2

Pour ma part j’arrive toujours à manger varié et équilibré en ne consommant que des fruits et légumes de saison. Notre terre est riche, profitons en !

  • En Hiver par exemple :

Je fais au moins une soupe par semaine : ce sont les courges, butternuts, citrouilles.

Je peux en faire une partie en gratin avec des pommes de terre, en purée avec de la patate douce.

En salade, les endives, les betteraves les carottes et les choux sont délicieux –avec des pommes un œuf et du comté, miam ! Le Plus : sur le marché je trouve toujours des petites pousses de salade en vrac (mâche, roquette, cresson et autres salades sauvages inconnues) ce qui me revient bien moins cher et a 10 fois plus de goût que la salade du supermarché.

Pour les plats, j’achète poireaux, brocolis, carottes que je peux mettre dans à peu près tout.

PHOTO

Un aperçu de mon petit panier frais, qui réjouit autant les yeux que les papilles.

  • Pour ce qui est fromage, rien ne vaut le vrai « goût » de celui du marché ou du fromager ! En plus j’en mange sensiblement moins car je le savoure ! Comté, Parmesan… le prix  au kilo est quasiment le même qu’en supermarché.  J’en prends toujours une tranche que je range dans mon tupperware. Je m’en sers pour agrémenter mes salades, mes tartines et mes plats de pâtes ou de riz.
  • Pour finir, j’achète 6 à 12 œufs fermiers à un prix inférieur à celui en grande surface  -2€60 les 12- (car ils ont moins voyagé) et ils sont frais et excellents !

Au total, j’en ai souvent pour 15 – 20 euros, pour la semaine (je vis en colloc à 2) !
Le frigo rempli de bonnes choses à cuisiner !

Mais le marché, ce n’est pas tout  je ne me nourris pas uniquement de légumes… !

2. Acheter en vrac, un maximum ! 

Depuis peu, le camion à vrac de Lauriane « au poids chiche » s’arrête chaque mardi à la cité universitaire de Cucques (avec des remises pour les étudiants).
Je vais jusque là bas pour y acheter quelques compléments.

Préparation : la première fois que je suis allée y faire mes courses, je n’avais qu’un sac. J’ai pu acheter pour 2 ou 3 euros des petits sachets en tissus. Très pratiques, ils me permettent de transporter tous mes produits secs sans amener directement mes bocaux et donc éviter le poids. Des bocaux sont aussi disponibles à la vente encore une fois à un prix très correct !! Pour ma part j’amène les miens pour y stocker du chocolat ou de la farine.

Pour les produits liquides, des bouteilles consignées sont disponibles (pour la lessive, les huiles etc…).

« Au poids chiche », on trouve de nombreux produits, locaux et produits équitablement. Pour ma part j’ai ma petite sélection, avec entre autres :

  • du riz de Camargue
  • des légumes secs (pois cassés, pois chiches, haricots) provenant en grande partie de la Drôme,
  • quelques pâtes (aux lentilles corail notamment, très original !!)
  • du chocolat en vrac (il s’agit de petits galets délicieux de chocolat noir) une vraie révélations pour les accros car le fait de les avoir dans un petit bocal nous en fait manger bien moins !
  • des fruits secs (noisettes, amandes, raisins, noix de cajou) pour combler les petites faims et agrémenter l’apéritif !
  • du thé
  • j’y achète aussi ma lessive (à la lavande de Provence), mon huile d’olive, super rapport qualité prix.

Pour ceux qui veulent expérimenter les produits d’entretien DIY, il y a tout ce qu’il faut : bicarbonate, copeaux de savon de Marseille.

3. Acheter bio !

Pour ce que je ne trouve pas en vrac ou au marché, je fais mes courses à la biocoop ou au supermarché. Je n’y achète que le minimum : sauces tomates, moutarde, biscottes, céréales, yaourts, café… .
Pour la viande, je n’en mange quasiment plus, mais je n’ai pas encore le budget pour l’acheter au bio. J’achète cependant du jambon à l’épicier corse d’à côté : il est excellent et je prends du plaisir à le manger contrairement au jambon emballé sous vide sorti de l’usine de chez francprix !!

Avec tout ça, je m’en sors et produis un minimum de déchets incinérables. Bien sur je craque parfois, difficile d’être irréprochable mais prendre ces habitudes a suffit à réduire drastiquement mon budget, ma consommation, et mes poubelles !

Je mange mieux, plus sainement, et surtout je réfléchis à l’impact de mes achats, ce qui fait un bien fou et vous fait partir en courant dans certains magasins. Je refuse désormais de me faire empoisonner par des aliments transformés… !!  Ça j’y reviendrai plus tard ! En attendant bonne chance à vous et bon appétit !!

Cécile

 

2 commentaires sur “MES COURSES ZERO DECHET

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :