On se reconnecte ?

IMAG1339

Et voici le grand retour de mes articles sur la déconnexion !

« Trop bieng » diront les marseillais. Et bien oui je dois vous avouer que je suis plutôt contente de revenir, écrire m’avait un peu manqué. Oh et puis bon autant vous le dire tout de suite j’ai pris une immense, une énorme décision qui va faire basculer le cours de l’humanité !!! Ouais enfin non peut-être pas, j’y suis allée un peu fort. Non à dire vrai ça ne va pas faire basculer grand-chose… Mais (encore une majuscule ? Non mais qu’est-ce qu’elle veut celle-là ? ) j’ai décidé d’ouvrir mes chakras et… euh… je veux dire d’élargir mon champs d’étude de la déconnexion et de ne plus me concentrer uniquement sur la digital détox. Car après tout comme le dit si bien la rousse, la définition de la déconnexion c’est avant tout « L’utilisation de neuroleptiques et d’analgésiques pour obtenir une anesthésie générale avec une toxicité moindre qu’en utilisant un anesthésique ». Quoi ???? Ah ben non zut ça ne veut rien dire… Bon du coup je vais tenter de construire ma propre définition de la déconnexion. J’entends ici traiter de sujets divers et variés mais qui amènent toujours à une réflexion sur nous-même et sur la nature qui nous entoure. La déconnexion pour moi c’est avant tout savoir prendre du recul, de manière générale (et abstraite bien sûr !) et de prendre le temps de réfléchir tout simplement (de façon concrète cette fois-ci). C’est aussi découvrir des nouvelles façons de voir et de comprendre le monde, et d’en discuter ensemble. J’essaierais donc de diversifier les sujets de mes articles, de vous parler des voyages que j’ai fait, que je veux faire, des livres que j’ai lu, des personnes rencontrées, etc etc …

Et pourquoi ne pas commencer tout de suite ?

Mais tout d’abord j’ai besoin de votre avis quant à une idée de concept que j’ai eu. J’aimerais entre autres donc vous parler des lieux que j’ai visité mais je pense qu’une description de trois pages d’un même endroit persuaderait n’importe qui de ne pas y aller. Le but étant quand même avant tout que vous découvriez ces lieux par vous-même. J’ai donc réfléchi (au moins 10 minutes) et j’ai décidé de mettre en place un concept ultra-révolutionnaire (j’exagère à peine) que j’ai intitulé « Le Tour du monde en 80 mots » (je sais je sais, quelle imagination !).  Je vais donc tenter (et c’est un véritable défi pour moi puisque vous l’aurez remarqué j’éprouve beaucoup de difficultés à m’arrêter d’écrire) de décrire un endroit avec ni plus ni moins que 80 mots.

Je commence ici, soyez indulgents c’est une première pour moi.

 

La Camargue

Magnifique, irréelle, hors du temps. La Camargue ce sont des étendues désertées des humains mais pas de la nature, qui semble y avoir complètement repris ses droits, ou du moins ne jamais les avoir perdus. Les paysages sont somptueux, alternance harmonieuse entre des champs, des étendues d’eau et la mer. Même le temps semble différent, il est plus long, moins impératif, on vit au rythme de la nature et non au rythme du travail. En Camargue c’est l’humain qui s’adapte à son environnement et non l’inverse.

 

Alors défi gagné ? Quoi ??? Vous êtes déjà en route pour la Camargue ? Comme je vous comprends… =)

 

                                                                                                                                       Morgane

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :