Pour la survie, tous aux abris !

Une des premières étapes de la survie en nature. Tous les animaux le savent. Il n’est pas possible de survivre sans abri.

Pourquoi construire un abri ?  Posez-vous les bonnes questions avant de démarrer !

Un abri vous protégera des intempéries : pluie, froid, neige, etc. Il sera différent en fonction du temps que vous devrez y passer, des conditions pour lesquelles vous devrez survivre (fuite, zone sans nourriture suffisante, en attente des secours), du lieu (neige, forêt, désert…), des outils et matériaux à votre disposition.

La survie en forêt : abri de branchage et de débris

Je vais vous présenter dans cet article l’abri le plus naturel et le plus simple, à mon avis, lorsque l’on veut survivre dans une forêt. Il ne nécessite pas d’outil, en dehors d’un couteau scie ou d’une scie. Néanmoins, si vous trouvez un sachet ou un autre récipient, cela peut être utile au ramassage des débris. Cette méthode basée sur le ramassage de branches mortes et de débris, permet de respecter la forêt !

Le choix de l’emplacement est très important

Il ne doit pas être trop loin d’une source d’eau mais surtout il doit être sur un terrain bien drainé et en hauteur afin d’éviter que l’abri ne se trouve inondé. Un emplacement plat d’environ  4 m2 et sans trop de racine, pour bien dormir.

L’idéal est de trouver un endroit discret, déjà un peu abrité du vent et de la pluie, par exemple sous un ou plusieurs arbres, sous une roche en surplomb…et si possible entouré par beaucoup de débris susceptibles de servir à la construction de l’abri (branches mortes, arbres morts, feuilles mortes…).

La construction de l’abri : créer l’architecture

La construction est très simple mais demande un peu de temps. Je vous recommande de ne pas faire un abri trop grand car il sera plus long à réaliser et il sera plus difficile d’y garder de la chaleur. Bien sûr cela dépend du temps que vous devrez y vivre.

Pour créer la base de la structure, vous pouvez :

  • soit fixer une grosse branche dans le creux d’un arbre,
  • soit avec de la corde ou une liane, créer une structure en triangle avec deux branches, sur lesquelles reposera la grosse branche.

Personnellement je trouve que la branche dans le creux de l’arbre est la plus simple. De plus, cela garantit que l’architecture sera solide. Néanmoins il faudra un arbre solide pour lequel le creux n’est pas trop haut.

Attention à la position de la branche. L’orientation de l’abri est important. La porte doit se trouver, si possible, à l’opposé des vents dominants.

Une fois la branche centrale installée, faites-y reposer d’autres branches, en perpendiculaire de celles-ci, et à tête renversée vers le sol. Les branches doivent reposer sur la grosse branche centrale, s’enchevêtrer avec les autres branches et être de taille à toucher le sol si possible.

 

 

Recouvrir de petits bois et de débris

Une fois l’ensemble des branches perpendiculaires posées, vous devrez compléter les trous avec des petits bois, ceci afin d’y faire reposer les débris (feuilles mortes, épines de pins, paille, mousse…).

L’étape du ramassage des débris peut être un peu long, un sachet ou un récipient peut être utile pour accélérer la construction. Mais il est tout à fait possible de le faire sans récipient. Les débris ne devront pas être trop lourds, néanmoins une grande quantité de débris est nécessaire pour une bonne protection contre les intempéries.

 

 

Dernière étape : la porte et l’apport de chaleur

Abri sans porte. L’ouverture pourrait encore être réduit en hauteur.

Vous n’êtes pas obligé de créer une porte élaborée mais réduisez au maximum l’ouverture de l’abri afin d’y préserver la température.

Une fois l’abri terminé, le vent étant normalement derrière l’abri, vous pourrez faire le feu devant la porte. Le feu sera protégé par l’abri et pourra réchauffer celui-ci.

 

Une expérience intéressante, même lorsque l’on n’est pas en survie. J’ai passé un très bon moment à construire cet abri, dommage tout de même que la pluie ait dû accélérer et arrêter mon expérience. Faites comme moi, tentez l’expérience!

Christelle

 

En savoir plus : lien vers quelques tutoriels intéressants :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :