Survie : Comment soigner une plaie en pleine nature ?

Imaginez-vous blessé en pleine nature sans aucune possibilité de recours à ces produits pharmaceutiques que vous avez l’habitude d’utiliser. Comment feriez-vous pour soigner une plaie avec les seuls produits naturels à votre portée ? Par ailleurs, même sans être dans une situation de survie en pleine nature, ne devrions-nous pas utiliser plus fréquemment des produits naturels, qui ne sont pas forcément moins efficace et surtout plus respectueux de notre santé ?

Pour soigner votre blessure, il vous faut passer par plusieurs étapes : nettoyer pour enlever les déchets qui auraient pu s’y introduire, désinfecter pour enlever les germes, compresser si le saignement ne s’arrête pas et enfin protéger pour éviter les contaminations ultérieures.

 

Stérilisez vos matériaux

Afin de la soigner dans les meilleurs conditions, il faut stériliser le plus possible vos mains et les matériaux que vous allez utiliser. En pleine nature, l’idéal pour cela est de faire bouillir de l’eau.

 

Nettoyez la plaie

Saponaire

Commencez par nettoyer la zone la plus propre de votre plaie pour aller vers la zone la plus sale. S’il y a plusieurs plaies, commencez par les plaies les plus propres.

Vous pouvez nettoyer la plaie grâce à de l’eau bouillie. L’idéal étant d’utiliser de la saponaire, qui contient un savon naturel (la saponine). Ou éventuellement, un mélange de résine de pin et de cendre de bois bien rincé à l’eau stérile, ou vraiment en dernière recours, une friction d’un bouquet de plantain et d’eau stérile.

 

Désinfectez, pour détruire les germes

Vous pouvez utiliser certaines plantes ou autres produits naturellement antiseptiques comme :

  • Du miel, un antiseptique naturel. Il peut être appliqué en cataplasme avec de l’huile et de l’argile.
  • L’ail en gousse : son jus a un bon pouvoir antiseptique et une bonne conservation.
  • L’Aloe vera : son gel accélère la cicatrisation.
  • Le chou : appliquez les feuilles directement sur la plaie.
  • De l’argile pour les plaies superficielles, notamment en cataplasme.
    Appliquez une fine couche de pâte d’argile pendant 30 minutes, 2 à 4 fois par jour. L’argile n’agit plus lorsqu’il est sec.
  • La lavande, notamment en cas de brûlures.
  • Certaines astéracées : millepertuis, bardanne, calendula.
  • Du plantain, une plante répandue mais avec un faible pouvoir antiseptique.
  • D’autres plantes sont parfois citées comme antiseptiques : le thym, l’oignon, la carotte, l’ortie, l’échinacée…

Pour extraire le suc frais d’une plante, il est possible de mastiquer la plante (mais attention à ne pas avaler le jus) ou écraser une partie de la plante dans la main ou un autre ustensile propre.

 

Arrêtez le saignement et protégez la plaie

Pour arrêter le saignement, vous savez déjà faire, il suffit juste de comprimer !

Pour les pansements, vous pouvez réaliser :

  • Un cataplasme directement sur la plaie avec des feuilles ou dans un tissu propre.
  • Une compresse : imbiber un tissu propre du suc frais de la plante, puis placer le tissu sur la plaie.

Utilisez uniquement des pièces de tissu (vêtement ou autre) en fibre naturelle.

Il est plus prudent de laisser le pansement (tissu, feuille) dans l’eau stérile le temps du soin, cela évitera toute contamination. La présence de liquide sur la plaie n’est pas un problème, une plaie cicatrise toujours mieux en milieu humide.

 

Quelques liens pour en savoir plus

Des antiseptiques naturels :

Des cataplasmes :

Christelle

 

Un commentaire sur “Survie : Comment soigner une plaie en pleine nature ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :