Surfrider, l’association qui remue ciel et terre pour protéger mers et océans

« Surfrider Fondation Europe est une association de protection et de mise en valeur de l’océan, des vagues et du littoral, ainsi que des usagers qui en jouissent. Créée en 1990 par des surfeurs, l’association a cœur de défendre les intérêts de tous les pratiquants et amoureux du littoral et luttant contre les pollutions qui touchent ce milieu. » (http://surfrider.eu/)

 

Information, éducation, sensibilisation, mobilisation, l’ONG travaille au quotidien avec différents acteurs afin d’œuvrer pour la protection des mers et des océans.

L’association travaille sur plusieurs thématiques : qualités des eaux de baignade et des zones d’activités nautiques, déchets aquatiques (plages et mer), et pollutions générées par le transport maritime et par les humains.

Spécialisée dans la protection et la préservation des océans, Surfrider tente de sensibiliser le grand public aux problèmes environnementaux. L’association travaille souvent avec les enfants, à travers des rencontres et événements, mais elle tente d’élargir son champ d’action, en prenant contact avec ceux pour qui l’environnement n’est qu’un sujet vague.

Au niveau Méditerranéen, le pôle des actions locales est en collaboration avec les antennes bénévoles du pourtour Méditerranéen. Il opère sur les problématiques locales et propose des solutions par la prévention, la concertation et la mobilisation citoyenne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

L’association a pour mission de gérer diverses actions :

  • La protection de l’océan et de ses usagers ;
  • La réduction des déchets aquatiques dans les milieux marins :

« Chaque jour, 8 millions de tonnes de déchets finissent dans la plus grande poubelle des sociétés modernes : l’Océan. Étouffement de mammifères marins, asphyxie des océans et danger pour l’Homme, cette pollution a de nombreuses conséquences néfastes sur l’environnement. Seule une réduction à la source permettra de lutter durablement et efficacement contre cette catastrophe. »

D’ici 2020, Surfrider souhaite faire tout son possible pour réduire de 50% la présence de déchets marins. Cet objectif pourra être atteint si les citoyens, parti-prenantes, industries et leaders d’opinion (pouvoir décisionnel) sont engagés dans les divers projets de l’association. Surfrider étudie ainsi l’origine des déchets, éduque en sensibilisant les citoyens et tente de convaincre en faisant pression sur les décideurs politiques et autorités publiques.

  • Lutte contre le changement climatique, « océans et littoraux en danger »

« Les Etats membres de l’Union Européenne sont à eux seuls responsables de 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Forte de ce constat, Surfrider a initié dès sa création en 1990 des programmes de sensibilisation et d’éducation afin d’engager les citoyens à réduire individuellement leur empreinte carbone, et de mettre en lumière à travers ces contenus les enjeux liés à l’acidification des océans. »

L’objectif de ce projet : faire évoluer les comportements et garantir la réduction de l’impact global de la production et la consommation sur l’environnement.

Comment Surfrider œuvre pour atteindre cet objectif ? En apportant une expertise scientifique et une expertise au niveau des données, qui sont par la suite communiquées au grand public et aux décideurs en utilisant des outils appropriés et à travers de nombreux programmes de sensibilisation.

Surfrider agit sur la problématique du changement climatique, tant au niveau local qu’européen. Au niveau local par exemple, un contrat de plan Etat région (2014-2020) en Aquitaine, a été rédigé pour anticiper les risques et adaptations au changement climatique en accompagnant les territoires du littoral soumis aux risques érosion/submersion.

« Au niveau Européen, Surfrider participe à l’élaboration d’une stratégie commune en pour les négociations sur le changement climatique de la COP 21. L’ONG entend mobiliser les réseaux historiques de l’association aux niveaux local, régional, européen et international. Elle aura vocation à coordonner le déroulement de cette action : un suivi au niveau européen des mesures et engagements pris dans le cadre de la participation en 2013 à la conférence nationale sur la Transition Ecologique, la communication de ces enjeux aux publics jeunes à travers les actions de sensibilisation, la défense et diffusion des préconisations de Surfrider au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable et en particulier à sa section intereuropéenne en lien avec le Ministère des Affaires étrangères français. »

  • Analyse de la qualité de l’eau pour informer et protéger les usagers 

La qualité des eaux littorales étant de plus en plus préoccupante, Surfrider met en place des programmes d’action adaptés afin que les usagers et les pratiquants d’activités nautiques du littoral disposent d’une information détaillée. Pour cela, l’association s’appuie sur deux piliers : des analyses de la qualité de l’eau et des actions pour faire évoluer la législation. Ainsi, Le laboratoire du bureau Méditerranée met en place des suivis de qualité bactériologique de l’eau. Les prélèvements sont effectués sur les zones d’activités nautiques sur le littoral. Le laboratoire effectue notamment un suivi chimique  et biologique (cf. Ostreopsis Ovata, une algue qui pourrait atteindre la santé des usagers). 

  • Protection des vagues, ressource patrimoniale unique

Le programme « Patrimoine & Vagues » de Surfrider présente deux objectifs : la préservation du patrimoine littoral naturel, et la reconnaissance des vagues comme ressource patrimoniale unique. Pour cela l’association développe des actions qui visent à protéger les vagues des menaces directes, et à éviter de potentielles menaces.

« Le programme « Gardiens De la Côte » vise à lutter contre les dérives d’une artificialisation excessive et non-maîtrisée du littoral. Programme activiste et participatif par excellence, il permet aux citoyens de s’engager dans des combats environnementaux près de chez eux, et ce avec le soutien de Surfrider. »

La présence d’associations de protection de l’environnement est indispensable à mon sens pour inciter les citoyens à l’action, et au changement, et il faut saluer ces acteurs qui œuvrent pour réduire l’impact des pollutions. D’une certaine manière, ils sont les héros de notre époque !

Pour agir aux côtés de Surfrider, vous pouvez : devenir bénévole, rejoindre une antenne, dénoncer une pollution, signer une pétition, ou encore leur faire des dons ! Pour en savoir plus sur ce que vous pouvez faire pour aider l’association, c’est par ici.

Valentine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :